Tous les chemins - Anne Karthaus
Tous les chemins
« Tous les chemins… » prend forme à partir d’une recherche photographique sur le pèlerinage vers Compostelle, une étude sur le temps... la durée... l’instant... le présent... la suspension... l’avancée… pas à pas… vers l’universalité… vers soi…
L'aventure du pèlerinage de Compostelle m'a mise face à moi... face à moi, artiste... femme... "individu...elle"... face à Dieu... à l'Universalité...
Il débute dans le nord, en Belgique et se dirige vers le sud, vers l’Espagne, en passant par les Ardennes Belges, Reims, Troyes, Vezelay, Limoges et s'arrêtera pour un temps à Périgueux... car il a dévié ma route, incité une nouvelle vie et de nouvelles arborescences photographiques comme "Un temps photographié", "Pérégrinité dans la ville nouvelle"...

... il reprendra... différemment.... par la Voie d'Arles et deviendra "Tous les chemins... et d'autres avancées".

« Je photographie la marche.
Je photographie en marchant.
Je marche, je regarde, je photographie.
Je photographie la marche,
Je photographie les instants.
Parfois, je ne regarde pas, je photographie, je marche, je continue à avancer.
Tout se répète, les images, les photos, bougent, avancent, se déroulent, filent.
Je trie, j’assemble, je choisis des fragments d’une improbable ligne du temps.
Je fais des inventaires aussi ; églises, nuages, lits, insectes... tout se répète.
Je marche, je photographie, j’avance.

J’irais sûrement jusqu’à Compostelle. »

« Anne, grande voyageuse en quête d’absolu photographique, a quitté un jour sa Belgique natale pour aller jusqu’à Compostelle. Un voyage qui lui tenait à cœur. Un voyage initiatique. Partout sur son passage, elle a gardé traces de ce qui s’offrait à ses yeux, chemins, monuments religieux, paysages… Elle a photographié en marchant, spirituellement à la manière des pèlerins. Chaque jour une découverte s’est ajoutée à la précédente et cela donne un nombre infini d’images, mémoire vivante de sa quête qu’elle nous fait partager. »
LNA.
Top